Les serveurs à socket unique bousculent le marché des serveurs

  • Rapport de l’analyste
  • PDF 228 Ko
  • 9 pages

Présentation générale

Découvrez pourquoi HPE conçoit des serveurs optimisés rack avec des sockets à serveur unique. Traditionnellement, les petites et moyennes entreprises qui souhaitent réaliser des performances de virtualisation de niveau professionnel doivent acheter un serveur à deux sockets, et se retrouvent en définitive avec une infrastructure largement sous-utilisée et sous-alimentée. ...

Découvrez pourquoi HPE conçoit des serveurs optimisés rack avec des sockets à serveur unique. Traditionnellement, les petites et moyennes entreprises qui souhaitent réaliser des performances de virtualisation de niveau professionnel doivent acheter un serveur à deux sockets, et se retrouvent en définitive avec une infrastructure largement sous-utilisée et sous-alimentée. Les serveurs HPE ProLiant DL permettent de remédier à ce surdimensionnement. Les serveurs HPE ProLiant DL325 sont des serveurs rack optimisés avec des sockets à serveur unique. Leur performance est similaire à celle des serveurs à double socket, sans les composants de carte mère onéreux non utilisés. Associée aux fonctionnalités d'optimisation, de facilité de gestion et de sécurité des charges de travail, cette performance fait du serveur DL325 la solution idéale pour les équipes informatiques des entreprises de taille moyenne et les prestataires de services.

Découvrez dans ce livre blanc de Moor comment les entreprises réagissent aux tendances du marché des serveurs en proposant des serveurs à socket unique hautement performants, et couvrant les besoins des services informatiques de toutes tailles.

Introduction 1

LES PERFORMANCES DU DOUBLE SOCKET AU PRIX DU SOCKET UNIQUE 2

AMD EPYC – LA BASE DU HPE PROLIANT DL325 3

HPE PROLIANT DÉMOCRATISE LES PERFORMANCES DE NIVEAU PROFESSIONNEL 4

LES ATOUTS DU PROLIANT DL325 6

MOINDRE COÛT TOTAL DE POSSESSION POUR LE MARCHÉ INTERMÉDIAIRE 6

DOUBLE-CLIQUER SUR LES LICENCES DE LOGICIELS 7

APPEL À L’ACTION 8